//Comment Amazon a imposé ses règles aux marchés financiers

Comment Amazon a imposé ses règles aux marchés financiers

Depuis sa cotation en 1997, Amazon s’est toujours affranchi de l’obsession du court terme qui régit Wall Street. Elle est parvenue à imposer sa stratégie en perdant de l’argent et en refusant de verser des dividendes.
Les deux valent désormais plus d’un « trillion » de dollars à Wall Street. Un 1 suivi de neuf zéros… Difficile pourtant d’imaginer stratégies plus dissemblables vis-à-vis des marchés que celles d’Apple et d’Amazon. Alors que la première choie ses actionnaires, à qui elle a distribué plus de 200 milliards de dollars sur cinq ans, Amazon les ignore superbement depuis 20 ans.

« Chez nous, on pense à long terme, a prévenu Jeff Bezos en 1997, dans la toute première lettre adressée à ses actionnaires après avoir introduit son entreprise en Bourse. Nous pensons que l’instrument de mesure fondamental de notre succès est la valeur que nous créons pour nos actionnaires sur le long terme […] Du fait, de cette approche de long terme, il est possible que nous prenions des décisions et fassions des arbitrages différents de ceux des autres entreprises ». Un message que l’entreprise prend soin de rappeler chaque année. Depuis 21 ans, une copie de ce premier courrier est envoyée aux actionnaires d’Amazon, en même temps que la lettre annuelle rédigée par Jeff Bezos.

By | 2018-09-05T15:57:03+00:00 juillet 23rd, 2018|Non classé|1 Comment

About the Author:

One Comment

  1. Un commentateur WordPress 23 juillet 2018 at 14 h 01 min - Reply

    Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour débuter avec la modération, la modification et la suppression de commentaires, veuillez visiter l’écran des Commentaires dans le Tableau de bord.
    Les avatars des personnes qui commentent arrivent depuis Gravatar.

Leave A Comment